Le Mans 24h race

Le saviez-vous ?

WEC : Le World Endurance Championship constitue le championnat du monde d’endurance de la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile). Il est le championnat automobile le plus important en termes de taille pour la partie Europe. L’épreuve des 24h du Mans faisant partie de son calendrier et en constituant le point culminant: sa manche principale et la plus importante en termes de points au championnat.
ELMS : European Le Mans Series constitue le championnat européen d’endurance, faisant écho aux autres championnats d’endurance continentaux dérivés du Mans (American Le Mans Series, et Asie Le Mans Series).
BTCC : British Touring Car Championship. Ce championnat de véhicules de tourisme (dérivés de la série) se déroule en Grande-Bretagne tous les ans et est organisé par la MSA (Motors Sport Association – équivalent Britannique de la FFSA: Fédération Française du Sport Automobile).

Du plus loin qu’il s’en souvienne, Charles n’a jamais manqué une seule édition des 24h du Mans mais cette année, c’est dans le paddock de Dunlop qu’il a suivi la plus mythique des courses automobiles françaises.
Passionné de sport automobile, Charles décide de faire de sa passion, son projet professionnel. C’est dans cette optique qu’il suit la spécialisation « Management du sport et des événements » dispensée au campus de Chambéry.

Projet de fin d’études chez Goodyear Dunlop Motorsport EMEA

Après un stage pour une piste de karting « très formateur car j’ai occupé tous les postes (sécurité, accueil, commercial, etc.) », Charles met la gomme en intégrant, pour son projet de fin d’études, Goodyear Dunlop Motorsport EMEA à Birmingham en Angleterre.

Au sein du service marketing, ses missions sont nombreuses et variées.
« Je viens en support à l’équipe marketing lors des courses automobiles des championnats WEC, ELMS, et BTCC (3 championnats automobile majeurs dans lesquels la branche Europe de Dunlop Motorsport est impliquée). Durant les courses, j’apporte ma contribution à l’administration des ventes. J’assure la coordination avec différentes écuries françaises et j’aide également l’équipe des ingénieurs course »

En dehors des courses, Charles participe à l’activité promotionnelle en lien aux événements internationaux.
Il fait un travail de recherche et d’analyse de données sur différentes opportunités d’affaires qui pourraient se dessiner. Il suit également les mouvements de stocks de pneus et les différents processus de gestion.

« J’ai pu participer à des programmes de test de certains pneus comme le programme Direzza trackday tyre. »

Plus globalement, avec l’équipe de direction Motorsport, Charles participe à la stratégie de l’entreprise et ses résultats, qui, par des actions de communication interne, sont transmis aux salariés, une façon de construire leur engagement vis-à-vis de la marque qui les emploie.

Les 24h du Mans version paddock

C’est donc avec toute la team de Goodyear Dunlop Motorsport que Charles a participé aux 24h du Mans 2015. C’est en effet le manufacturier pneumatique équipant la grande majorité des équipes de la catégorie LMP2 (famille des Sport-Prototypes les plus rapides sur circuit qui constitue, avec la LMP1, une classe supérieure à la catégorie Grand Tourisme, une catégorie reine de l’endurance).
« Nous devons fournir 13 équipes pour 18 voitures, à la fois dans les catégories LMP2 et GT, ce qui représente environ 3 500 pneus pour cette course. Les ingénieurs doivent tenir compte de nombreux paramètres (dont les prévisions météorologiques) afin de pouvoir répondre aux demandes de toutes ces écuries. »

Nul doute que Charles ne va pas quitter les circuits de si tôt et que nous le retrouverons sur une prochaine grille de départ !

24h du Mans

Dunlop ambiance
24 Heures du Mans 2015
10-14 juin
© CLEMENT MARIN

Commentaires

commentaires