Elise souhaitait se préparer à une carrière dans l’événementiel du sport. Plusieurs grandes écoles de commerce proposent une spécialisation dans ce domaine dont l’INSEEC Business School. Elle avait alors choisi de passer les oraux au sein des campus qui proposent cette majeure, afin d’être imprégnée de l’ambiance étudiante et pouvoir se projeter rapidement dans l’école.

Le Saviez-vous

L’objectif de cet entretien est de vous laisser la possibilité d’être vous-même pour que le jury puisse vous évaluer. Soyez donc naturel et honnête ! Il s’agit d’une discussion plus qu’un entretien.Le déroulement : vous devrez remplir un questionnaire que le jury lira attentivement avant de vous recevoir, qui portera essentiellement sur votre projet professionnel et pédagogique. Remplissez le questionnaire avec soin car il constituera un élément important de la discussion.A la fin de l’entretien, le jury doit pouvoir cerner votre personnalité et imaginer votre parcours au sein de l’école mais aussi en entreprise.

« Je n’ai pas passé beaucoup de temps à l’INSEEC Business School, mais j’ai tout de suite ressenti une convivialité qu’il n’y avait pas forcément dans les autres écoles. Les admisseurs m’ont très vite mise à l’aise ainsi que l’équipe encadrante, et ils m’ont fait visiter le campus mais aussi certains lieux de la ville appréciés des étudiants. Ils étaient également disponibles pour répondre à mes questions. J’ai ainsi eu un excellent aperçu de ma future vie étudiante ! »

Pour son entretien, Elise est reçue par un professeur de l’INSEEC Business School et un professionnel. « Cela a été un véritable échange autour de mes motivations et projets professionnels et non pas un simple jeu de questions/réponses, ce qui m’a permis d’être rapidement à l’aise et de réussir l’entretien. Le plus important est de rester soi-même car le jury apprécie l’honnêteté et la simplicité mais il faut également montrer que l’on connaît l’école et ce qu’elle peut nous apporter. »

Un dernier conseil ? Transformez vos faiblesses en forces ! « Mon point faible était mon manque d’expérience professionnelle, et donc une connaissance insuffisante du monde de l’entreprise. J’ai contré cette objection en montrant mon envie de réaliser des stages. »

Commentaires

commentaires