Lénaïc et Cédric, amis d’enfance et anciens étudiants de l’INSEEC SBE, nous présentent TEASCO, alternative gourmande et saine aux boissons industriels.

1. Pourriez-vous vous présenter ?

Tous deux, Lénaïc et Cédric, nous nous connaissons depuis environ 15 ans. Après un Bac ES et un BTS de Commerce International, nous avons intégré l’INSEEC SBE, l’un en Management international et le second en Marketing digital.

Cédric a consacré son début de carrière au monde du luxe. Tout d’abord en tant que Sales & Marketing Manager dans les cosmétiques de luxe pour ensuite évoluer sur un poste de Head of Marketing Communication & Digital. Parallèlement à cela, Cédric est influenceur Mode et athlète fitness.

Lénaïc, pour sa part, est entré chez le leader de la communication digitale locale en Europe : Solocal. Au départ comme Chargé de marketing pour de grands comptes, puis aujourd’hui comme Account Manager avec un portefeuille client de plus d’1,3 millions d’euros. Ce mélange de marketing et commerce, lui donne une sensibilité business qu’il met à profit pour Teasco.

2. Comment vous est venue l’idée de créer votre entreprise ?

L’esprit entrepreneur a toujours été très présent dans notre relation aussi bien amicale que fraternelle. Déjà à l’âge de 18 ans, nous montions une agence de création d’événements étudiants et nous réalisions nos premiers bénéfices. Depuis le collège, nous avions pour habitude d’aller chez Cédric faire nos devoirs autour d’un jus de bissap de sa maman. Nous en ignorions alors les vertus ou même l’origine, tout ce qui nous importait était ses saveurs incroyablement exquises.

Au fil de nos expatriations aussi bien au Mexique, qu’au Cambodge ou encore en Malaisie, nous avons rapidement constaté que la boisson de la maman de Cédric était consommée au-delà des frontières africaines. Nous nous sommes alors penchés dessus et avons pris connaissance de tous les bienfaits sanitaires et c’est là que l’idée nous est apparue comme une évidence. Tous les voyants étaient au vert pour le lancement de notre boisson :
• Une recherche d’exotisme et de voyage gustatif,
• Une volonté de consommer bien et bon,
• Une recherche du bien-être,
• Un essor du veganisme,
• Les critiques vives des sodas et autres boissons sucrées, le healthy arrivant au-devant de la scène,
• Une boisson encore méconnue du grand public et prisée par les connaisseurs car difficilement accessible et considérée comme un « luxe ».

L’aventure TEASCO commence, faire adopter le jus de bissap 100% naturel, et healthy de La Mama !

3. Votre entreprise en 3 mots ?

Amour – Gourmandise – Bien-être

TEASCO c’est avant tout une histoire de famille, puis une aventure entre amis. C’est l’envie de faire partager ses origines, de mélanger les cultures, de faire voyager et découvrir au travers d’une savoureuse infusion de fleurs d’hibiscus séchées.

4. Pourquoi avoir choisi ce nom ?

La signification de Teasco se scinde en 2 parties :
• Teas : comme clin d’œil à la nature de notre produit. Teasco est une infusion de fleurs séchées d’hibiscus.
• Co : pour « Company » ou encore le partage et l’aspect ultra-fédérateur (&Co).

5. Quels sont vos projets à venir ?

Nous avons très récemment crée un service propre en interne de mixologie, chose rare encore aujourd’hui, venant ainsi solidifier sérieusement notre offre de prestations events et retailtainment proposée actuellement.
Outre cela, notre projet phare est bel et bien de faire adopter Teasco sur le marché héxagonal et plus encore en Europe avec des top target cities telles que Londres, Bruxelles, Barcelone, etc. Nous travaillons donc d’arrache-pied la formulation de notre boisson 100% naturelle et healthy ainsi que la recherche des meilleurs partenaires en lien avec nos valeurs telle que le Green et le Commerce-équitable.

6. Votre parcours à l’INSEEC SBE vous a-t-il influencé dans ce choix de carrière ? Si oui, comment ?

Nous avons toujours voulu créer notre entreprise et cette volontée s’est renforcée en intégrant l’INSEEC SBE. Certains camarades de promotion se sont lancés dans l’entreprenariat pendant que nous murissions notre projet. Nos stages à l’étranger (Mexique, Espagne, Malaisie) ont été des éléments déclencheurs car nous retrouvions notre boisson à travers le globe. Il devenait naturel de vouloir le proposer sur le marché français.

7. Vos conseils pour des diplômés/étudiants qui hésiteraient à se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat ?

Nos conseils … Voici ceux que nous trouvons essentiels quand on se lance dans une aventure entrepreneuriale :

• Nul besoin d’une idée révolutionnaire, que personne n’a jamais eue, pour lancer un business prospère. Au contraire, ce sont parfois les idées les plus simples et que d’autres personnes ont déjà eu qui connaissent de véritables succès story. C’est une parfaite exécution qui fera la différence.

• Ne jamais parler de son projet en ayant peur que d’autres s’en inspirent pour nous devancer. Il faut en parler le plus possible et au plus grand monde. C’est en échangeant que nous avançons. Bien sûr on gardera les points clefs pour-soi.

• Il n’y a pas de bons moments pour se lancer. Nous avons retardé le lancement de notre boisson, à cause de réflexions marketing, stratégiques et finalement nous avons un jour sauté le pas. Et ce fut sûrement l’une des meilleures décisions que l’on ait prise.

• Bien s’entourer. Nous avons monté une équipe solide autour du projet et aujourd’hui ça paie. Être agile, efficace, c’est plus facile avec une bonne organisation et une bonne équipe.

Retrouvez TEASCO sur

Facebook et Instagram

Commentaires

commentaires