Parmi les nombreuses associations existantes à l’INSEEC Business School, la Junior Entreprise est l’une des plus professionnalisantes, en proposant des services aux entreprises et permettant à nos étudiants de mettre en pratique leurs savoirs.

 

Cet élan est notamment rendu possible par trois parcours atypiques : Pierre-Marie Barjot (Président), Thomas Aydos (Vice-Président) et Christopher Petit (Responsable Développement Commercial) ont en effet tous les trois décidé d’effectuer trois mois de leur année de césure au sein de la Junior Entreprise. Leur objectif est de maintenir l’activité d’INSEEC Conseil Bordeaux, d’assurer une passation de qualité avec le futur mandat et de préparer l’audit annuel qui aura lieu fin février – début mars.

 

 

Point sur les missions d’INSEEC Conseil :

Avant les fêtes de fin d’année 2016, INSEEC Conseil s’était concentrée sur quatre études. La première portait sur le conseil métier pour une grande entreprise spécialisée dans les services en technologies de l’information. La seconde portait sur un service de transport dans les VTC, la troisième sur un service aux animaux et la dernière sur un espace collaboratif lié au bricolage. Les 3 dernières ont été réalisées pour le compte d’un porteur de projet.

 

En complément, une nouvelle étude vient d’être signée et deux autres sont en cours de négociation : la première est une étude de marque et la deuxième consiste en la création d’un outil de communication pour un grand groupe immobilier.

Enfin, une étude a été signée avec la Mairie de Bordeaux : ici, INSEEC Conseil était en concurrence avec plusieurs Junior Entreprises mais est sortie vainqueur de la compétition !

 

Si vous souhaitez participer à ces aventures, sachez qu’INSEEC Conseil recrute !

Les missions sont diverses et rémunérées entre 50 € et 400 € : administration de questionnaires, création de bases de données, recherches documentaires, analyses. N’hésitez pas à envoyer votre CV et votre lettre de motivation à : inseec.conseil.bordeaux@inseec-france.com

 

 

Commentaires

commentaires