Leslie Mascarel, étudiante de l’INSEEC Business School, a eu l’occasion de partir en semestre à l’étranger. Son choix s’est porté sur l’Université de Kansai à Osaka (Japon). Un choix et une expérience inoubliable sur lesquels elle revient à travers ce témoignage :

1 – Pourriez-vous nous dire brièvement ce qui vous a poussé à partir à l’étranger pour un semestre d’échange ?
J’ai décidé de partir à l’étranger principalement pour vivre une expérience unique. Le semestre à l’étranger était une parfaite opportunité à saisir avant de rentrer dans le monde du travail. C’est aussi le petit plus qui rend mon CV mémorable.
De plus, souhaitant développer une carrière internationale ce fût l’occasion de me faire des contacts sur place et d’améliorer la langue.

2- Comment jugeriez-vous la qualité des cours enseignés et la quantité de travail demandée ?
En ce qui concerne Kansai Université, les cours de business sont principalement donnés par des professionnels. Le niveau ne m’a pas paru très compliqué et la plupart des professeurs demandaient simplement un court essai (1-2 pages) à rédiger en anglais sur un sujet donné à la fin des chapitres. Par contre, soyez préparé pour les cours de Japonais ! Ils demandent plus d’investissement, en effet toutes les semaines il y a 2 mini-tests.

3- Est-ce qu’il a été facile de trouver un logement une fois sur place ?

J’ai eu de la chance de trouver mon logement avant mon arrivée sur le sol japonais, avec l’aide de l’université du Kansai.
Voici 2 sites utiles :
https://gaijinpot.com
https://realestate.daiwajin.com

4- Pourriez-vous nous décrire la cuisine du pays ?
La cuisine japonaise est unique, et très différente de notre cuisine occidentale. Je vous pousse à essayer les spécialités locales, et n’ayez crainte au Japon un bon restaurant est bien moins cher qu’en Europe, on peut se remplir la panse pour 3€ minimum.
Mais vous ne trouverez difficilement voire pas du tout les ingrédients auxquelles vous êtes habitués en France. C’est aussi un pays difficile pour les végétariens et végans.

A essayer à Osaka :
• Les omelettes japonaises – Okonomiyaki
• Les boulettes de poulpes – Takoyaki
• Les différentes fritures de légumes et viandes
• Les incontournables : sushi – ramen – donburi

5- Comment avez-vous perçu la vie nocturne dans ce pays ?
Osaka, est connue pour sa vie nocturne très active. La nuit tombe assez tôt au pays du soleil levant entre 17h00 et 18h00. Généralement on commence par un petit restaurant.

Une fois repus, on se dirige dans les bars japonais ou « Izakaya », pour un « nomihoudai » le premier mot d’un étudiant étranger.
Qu’est-ce que c’est ? « Nomihoudai » se traduit par « All-you-can-drink » en anglais. C’est une formule qu’offre les Izakaya, les prix varient selon les établissements entre 1700JPY à 2500JPY, où pendant 1heure/2heures ou plus, vous pouvez boire tout ce que vous voulez (avec ou sans alcool).

Après s’être bien abîmer le foie, direction les boîtes de nuit !!! Comme en France les entrées sont payantes mais moins cher pour les demoiselles.
On en trouve pour tous les goûts, n’hésitez pas à faire vos recherches sur google (notre meilleur ami). Il y a aussi beaucoup de soirées à thème alors renseignez-vous bien (Christmas Day, New Year Eve’s, Valentine Day, White Day etc.)

La plupart des boîtes ferment à 5h00 mais certains ne ferment pas avant 11h00 du mat’.
Le premier train à 5h00 est aussi une expérience unique à vivre, les fêtards rentres de soirées et offre un spectacle de débauche dans les trains. Il est si surprenant de voir ces Japonais si sérieux, ivre dormant par terre dans le train.

6- Quels conseils donneriez-vous aux étudiants qui souhaiteraient partir faire leur semestre d’échange dans ce pays ? Recommanderiez-vous cette université ?

Je vous recommande vivement l’université du Kansai !!! Pourquoi ?

Le campus :
Immense et magnifique, il y a des associations pour tout. Le département des affaires étrangères est toujours prêt à vous aider et vous offre des possibilités d’emplois sur le campus (J’ai été professeur de français, assistante d’anglais et j’ai même travailler pour la maternelle de l’université).

La ville :
Osaka est l’une des plus grandes villes du Japon. On y trouve de tout, des courses de Mario Kart taille réelles, aux temples anciens. Aussi pour moins de 10€ vous pouvez quitter Osaka pour Kobe et son délicieux bœuf, Kyoto – Nara pour le côté traditionnel.

Le pays :
Je pense qu’on a tous besoin d’expérimenter un choc culturel dans la vie, et le Japon est une destination parfaite pour cela. Cette puissance moderne mais traditionaliste, où nous, étrangers nous nous demandons souvent « mais pourquoi ils font ça les japonais ? ».

Mes conseils :
• Télécharger Google translate : votre nouveau meilleur ami
• On le répète encore et encore, mais planifier votre budget
• Essayer de participer à un maximum d’event sur place, c’est le meilleur moyen de se faire de nouveaux contacts. Pourquoi ne pas postuler à une association ?

7- Pourriez-vous nous donner un aperçu des endroits où vous êtes allé ? 
– Du délicieux bœuf de Kobe, dans le quartier de Chinatown à Kobe.
– L’okonomiyaki – omelette japonaise, spécialité de Osaka
– Château de Osaka, l’attraction touristique de la ville

 

 

Pour retrouver l’ensemble de nos partenaires, rendez-vous sur la page : www.inseec-bs.com/accords-internationaux/

 

 

Commentaires

commentaires