Thibault Maroufi est attiré par le monde diplomatique. Très tôt, il sait qu’il mettra tout en oeuvre pour se donner les moyens d’un métier au plus près de la diplomatie et de ses enjeux. Lorsqu‘il doit choisir sa grande école, il privilégie avant tout les écoles de la capitale, haut lieu des institutions et organisations internationales. Le campus parisien de l’INSEEC Business School répond aux exigences géographiques de Thibault mais aussi à d’autres attentes : une reconnaissance par les entreprises, un corps enseignant au plus près du monde de l’entreprise, la force du réseau des anciens, etc.

En 2e année, il oriente son parcours vers la communication, un choix motivé en partie par son investissement au sein de l’association les Bidibules, qui organise des spectacles et ateliers à destination des enfants hospitalisés. Il y occupe le poste de responsable communication et mène plusieurs actions qui vont propulser l’association sur le devant de la scène, dont entre autres une soirée-rencontre entre les acteurs d’une série télévisée française et les enfants de l’hôpital Paris-Necker !

Il effectue également un premier stage dans une organisation diplomatique, au sein de l’ambassade du Canada en France, comme assistant du porte-parole. Une expérience très formatrice : « Ce stage a été un véritable tournant dans mon parcours puisqu’il m’a permis de comprendre le fonctionnement d’une institution internationale, de mettre en pratique les connaissances en communication acquise à l’INSEEC Business School et de me tisser un premier réseau au sein du milieu diplomatique. Cette expérience a été très concluante à tous niveaux puisque l’ambassade m’a proposé de revenir pour mon stage de fin d’études ! » 

Un mois avant la fin de ses études, il passe un concours très sélectif pour intégrer la Délégation permanente du Canada auprès de l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Économiques). Au départ 35 à l’écrit, ils ne sont plus que 10 à oral, Thibault finira major. Il décroche ainsi un contrat en CDI en tant que Program Officer.

Il est aujourd’hui en charge du développement et de la mise en oeuvre de la stratégie de communication Canada-OCDE, ainsi que du développement des différents outils de communication tels que la conception de newsletters, la gestion des réseaux sociaux ou l’alimentation du site internet. Il accompagne également l’ambassadeur et son équipe aux diverses réunions et conseils diplomatiques. Pour la suite de sa carrière, Thibault se verrait bien dans les relations publiques !

> en savoir plus sur l’INSEEC grande école de commerce à Paris

Commentaires

commentaires